Joint de culasse HS : les symptômes

Le joint de culasse est l’une des pièces les plus importantes pour l’étanchéité et la fermeture de la culasse. Si son rôle n’est pas exercé correctement, cela peut entraîner de lourdes conséquences pour le moteur et pour la voiture. Il est donc extrêmement important de repérer lorsque celui-ci est hors d’usage.

Le joint de culasse : une pièce essentielle pour le véhicule 

En effet, comme dit précédemment, le joint de culasse est une pièce très importante pour éviter une surchauffe du moteur de votre voiture. Il est important de vérifier qu’il est en bon état. 

Le rôle du joint de culasse 

Si l’on rentre dans le détail, cette pièce va permettre l’étanchéité entre le liquide de refroidissement et l’huile moteur. Elle va être le liant entre la culasse et le moteur. Son but est que les liquides cités auparavant ne se mélangent pas et qu’ils puissent eux-mêmes exercer leur rôle correctement dans le véhicule. 

Pour qu’une voiture démarre, elle a besoin de légères explosions. Ces dernières  apparaissent grâce aux compressions du mélange air et carburant. Cela va provoquer le bon fonctionnement du véhicule et le faire rouler. Ainsi, la chambre de combustion doit bien être étanche. C’est à ce moment-là que le joint de culasse intervient.

À quoi ressemble la pièce ? 

Cette pièce si importante est toutefois très petite. C’est par ailleurs la pièce la plus petite de votre moteur. Elle est apposée sur le côté supérieur des cylindres. Elle a notamment des trous pour chaque cylindre. En règles générales, elle est composée de 4 trous et va permettre donc de fermer la culasse.  

Lire aussi :  Rotule de suspension HS : comment savoir si elle est usée ?

Même si elle s’use beaucoup en fonction de l’utilisation de la voiture, c’est une pièce très résistante. Il faut, par ailleurs, qu’elle le soit, car cela pourrait entraîner de grands dommages sur le moteur. 

Les signes d’un joint de culasse hors d’usage 

Plusieurs symptômes peuvent vous montrer que le joint de culasse est défaillant. Il est important de savoir les repérer et d’intervenir s’ils se présentent à vous. 

Les symptômes récurrents 

Parmi ces symptômes, on retrouve : 

  • De la fumée blanche. Cette dernière va ressortir du côté du pot d’échappement. Elle peut aussi s’avérer être légèrement bleutée si les deux liquides se mélangent.
  • Une surconsommation du liquide de refroidissement. En effet, si le niveau de celui-ci baisse assez rapidement, cela un est un indicateur fort. 
  • Une grande baisse de l’huile moteur est aussi un signe clairvoyant. 
  • La formation d’une “mayonnaise” qui vient du mélange des deux liquides va être un point déterminant. 
  • Les voyants allumés sur le tableau de bord ainsi que la surchauffe du moteur sont aussi très importants. Si vous effectuez des distances courtes et voyez vos voyants allumés, cela est un problème. De plus, si vous ressentez une surchauffe ou si votre air conditionné ne fonctionne pas, c’est un indicateur clair. 

Si l’un de ces symptômes apparaît sur votre véhicule, il est très crucial de vérifier l’état du véhicule. Si vous avez des notions en mécanique, vous pouvez faire un bilan visuel vous-même. Toutefois, passer par un professionnel sera plus efficace. 

Ne tentez pas de faire un remplacement vous-même, vous pourriez endommager des parties essentielles du véhicule. 

Lire aussi :  Roulement de roue avant arrière : quels sont les signes d'usure et comment remplacer ?

Remplacer un joint de culasse hors d’usage 

Il est donc essentiel de changer le joint de culasse lorsque celui-ci est hors d’usage. Autrement, les conséquences sur votre voiture de même que lors de votre conduite peuvent être désastreuses. 

Remplacer le joint de culasse 

Ainsi, si cette petite pièce est détériorée, des signes distinctifs, mentionnés ci-dessus, vont apparaître. En règle générale, tant que votre véhicule ne présente pas ce type de signe, il n’est pas nécessaire de faire remplacer cette pièce. Il faut cependant la faire contrôler lors des différentes révisions. 

Comme dit précédemment, vous pouvez contrôler l’état de cet élément vous-même. Il suffit d’ouvrir votre capot et de rechercher la coupe de remplissage d’huile. Une fois trouvé, regardez le bouchon du récipient. Si vous voyez de la mayonnaise, cela veut dire qu’une difficulté est survenue. Si vous voyez également que la couleur de l’huile moteur est différente, il n’y a plus de doute sur l’état de l’élément. 

On peut le changer dans l’éventualité où l’utilisation du véhicule est très fréquente et que l’on arrive à environ 300 000 kilomètres. À partir de ce moment, on considère que votre véhicule présente des signes d’usure dans beaucoup de pièces, ainsi il peut être remplacé à ce moment-là. 

L’intervention d’un professionnel 

Beaucoup de personnes aguerries en mécanique se lancent dans la réparation ou le remplacement de certaines pièces. À moins que vous n’ayez été garagiste, ne faites pas cette opération vous-même. En effet, le remplacement du joint de culasse est très compliqué. De plus, pour accéder à celui-ci, il faudra passer par plusieurs éléments très importants du moteur. 

Lire aussi :  À quoi sert le capuchon anti-poussière de rotule de suspension ?

N’intervenez donc pas vous-mêmes, car vous risqueriez d’endommager grandement les éléments de votre moteur. Passez par un mécanicien qui saura gérer cela correctement. Pour cela, ce dernier devra changer le kit de distribution. Il devra démonter tout ce système pour pouvoir bien faire le changement de l’élément défectueux. 

Cette intervention est assez complexe alors la main d’œuvre est assez coûteuse. En règle générale, sur le marché, la pièce en elle-même n’est pas si chère. Toutefois, si l’on ajoute la main-d’œuvre, l’addition peut être assez élevée. 

En effet, un mécanicien va passer beaucoup d’heures pour remplacer cet élément. On peut compter entre 4 à 6 pour cette réparation. Il va devoir démonter d’autres parties du moteur et faire extrêmement attention à ne rien endommager. Il est donc possible que ce remplacement vous coûte 1 000 euros ou même plus. 

Ainsi, n’attendez pas d’être en panne ou d’avoir un problème lors de votre conduite pour procéder à ce remplacement. Comme vous le savez, cette pièce à un rôle clé pour la santé et le bon fonctionnement du moteur. Vous devez alors vérifier votre voiture dès les premiers signes apparents. 

De plus, prendre le problème en amont permettra de ne pas détériorer d’autres pièces importantes. Le remplacement de plusieurs d’entre elles peut vous coûter très cher.