Rotule de suspension HS : comment savoir si elle est usée ?

La rotule de suspension est petite, mais précieuse pour le fonctionnement de l’ensemble du dispositif de la roue de la voiture. En effet, grâce à cette pièce située à l’arrière de la roue, les automobilistes peuvent braquer ces dernières sans risque, grâce à la protection due au capuchon anti-poussière.

Si ce dernier se dégrade, il entraîne une perte d’efficacité des fonctions de la rotule de suspension. Un peu comme dans la rotule du genou, cette pièce permet d’orienter les mouvements de la voiture entre l’action du volant et celle des roues. C’est pourquoi son usure provoque quelques changements qu’il est important de connaître.

Qu’est-ce qu’une rotule de suspension ?

Pièce d'une rotule de suspension
Rotule de suspension

Petit mécanisme à bille, elle propose une solution technique à plusieurs dimensions. En effet, elle permet au conducteur grâce à l’action du volant de braquer les roues. Elle joue un rôle majeur dans la direction de la voiture. C’est pourquoi elle est présente sur les quatre roues tout comme les suspensions. Elle préserve la gomme des pneus. 

Si la principale fonctionnalité de cette pièce se trouve dans la direction de la voiture, elle équilibre les mouvements de l’automobile dans les virages sur la route. Au-delà de sa fonction technique, cette petite pièce disponible sur l’avant et l’arrière empêche l’usure des freins, des amortisseurs ou encore des pneus eux-mêmes.

Elle empêche le sable, la poussière ou l’eau de s’infiltrer sur des éléments sensibles. Par ailleurs, les spécialistes de l’automobile évoquent aussi deux formats pour cette pièce. On parle de suspension supérieure et inférieure.

En l’occurrence, l’une et l’autre ont un rôle essentiel dans l’orientation des roues, mais pas seulement. Elles supportent la charge du châssis, plus importante vers l’avant. Ainsi, ceux situés vers l’avant ont une épaisseur importante, car ils portent en plus de cela le moteur et son mécanisme. À l’arrière, les roues ont une charge moins lourde, avec le coffre et le volume d’essence dans le réservoir.

Lire aussi :  À quoi sert le capuchon anti-poussière de rotule de suspension ?

Voici pourquoi ces éléments ont un volume de pièces plus épais sur l’avant du véhicule. Cela n’empêche cependant pas une usure similaire avec le temps. En effet, il existe une durée de vie à prendre en compte sur l’ensemble des nouvelles générations. En outre, il faut compter entre 75 000 et 150 000 kilomètres d’autonomie.

Comment savoir si la rotule de suspension est HS ?

mécanicien qui vérifie les suspensions
Mécanicien qui vérifie les rotules de suspension

Quand une douleur sur la rotule du genou survient, il convient de consulter son médecin généraliste. C’est pareil pour la pièce de votre voiture. Il faut savoir que la durée de vie de ce petit élément au mécanisme indispensable dispose d’une autonomie importante mais loin de l’éternel. On estime qu’il faut changer la rotule tous les 100 000 kilomètres en moyenne.

Il est conseillé, en plus de cela, de faire de même de l’autre côté. Par exemple, si la rotule de suspension de la roue arrière gauche est abîmée, le garagiste intervient souvent sur la roue arrière droite pour répéter la réparation. Pour savoir réellement quand cette pièce est HS, il faut faire plusieurs constats avant de se rendre chez le garagiste :

  • Lors d’une balade en voiture, il y a des vibrations sur le plancher de bord inhabituelles, de même que sur le volant. Cela donne un premier signal de l’usure des pièces.
  • Sur les ralentisseurs, vous constatez de petits grincements au niveau de la suspension. Il peut donc y avoir une usure précoce de la rotule.
  • Lors de la conduite, vous laissez le volant droit mais la voiture se déporte tantôt sur la gauche ou sur la droite : cela traduit un manque d’équilibre de la direction. L’élément pourtant crucial n’est plus en mesure d’assurer son rôle.
  • Les pneus : lorsque vous roulez, vous constatez que les pneus émettent des vibrations inégales sur l’avant ou l’arrière ; il faut vérifier leur état. Si jamais l’état d’usure est inégal sur l’ensemble des pneus, cela signifie que la rotule de suspension est endommagée ;
  • Le jeu de direction est trop prononcé. Ainsi, la rotule ne propose plus un mécanisme fiable pour garantir l’équilibre de la direction. Ce sont des signes que les pièces en question sont HS.
Lire aussi :  Joint de culasse HS : les symptômes

À quoi sert une rotule de suspension sur une voiture ?

Celle-ci a beau être petite, elle conserve un rôle majeur dans la configuration du véhicule. En effet, elle permet à la voiture de braquer les roues et de bénéficier d’une direction assistée fonctionnelle, permettant à la suspension de jouer son rôle. 

En outre, la rotule propose un dispositif que les garagistes connaissent par cœur. Du côté des automobilistes, cette petite pièce est sans doute méconnue. Par contre, elle se trouve à un endroit complexe, derrière la roue. 

Même si elle est cachée par le capuchon anti-poussière pour des raisons évidentes, le garagiste sait comment y accéder. Par ailleurs, les voitures modernes présentent des rotules de suspension étanches en plus du capuchon anti-poussière. Ainsi, en ayant deux pièces étanches pour faciliter le contact avec la route, le mécanisme, lui, possède une protection plus fiable.

Pourquoi les rotules de suspension sont-elles désormais étanches ?

Le seul véritable inconvénient de ces pièces modernes concerne leur maintenance. En effet, les dernières générations possèdent un mécanisme unique. C’est pourquoi leur étanchéité a été renforcée. Il faut ajouter que le capuchon anti-poussière forme un duo important avec la rotule. Il faut dire que les deux pièces protègent tout le mécanisme de la roue en passant par le frein et les suspensions. Grâce à ces deux pièces, la totalité de la structure motrice de la voiture ainsi que de la direction fait face efficacement aux éléments météorologiques.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les ingénieurs automobiles ont mis en place une étanchéité particulière sur cet élément. En effet, pour éviter au capuchon anti-poussière d’assumer toute la protection contre les impuretés de la route, il ont renforcé la rotule de suspension avec cette même idée.

Lire aussi :  Roulement de roue avant arrière : quels sont les signes d'usure et comment remplacer ?

Le problème repose sur la singularité de ces pièces. En effet, de génération en génération, les constructeurs automobiles proposent pour chaque véhicule des rotules de suspension uniques. Il s’agit là d’augmenter la durée de vie des pièces et augmenter la performance du véhicule.

Ainsi, en cas de changement de cet élément, celui-ci demande une pièce d’origine constructeur, que seul le garagiste indépendant ou affilié à une marque peut se procurer. Ce dernier est d’ailleurs le seul à pouvoir effectuer le remplacement de la rotule de suspension étanche.

Le garagiste possède toutes les compétences pour changer le mécanisme

Si vous souhaitez miser sur la sécurité, le garagiste automobile sera la seule habilité. En outre, vous pourrez lui faire part de vos inquiétudes. Il sera en mesure de remplacer les pièces usées par de la qualité constructeur. Pour les dernières générations de voitures, le garagiste se contente des pièces constructeurs pour ne pas déstabiliser la mécanique du véhicule. Il connaît toutes les étapes pour analyser, réparer et mettre en conformité la rotule de suspension. Il peut donc :

  • Tester le jeu des pneus par rapport à l’axe des roues pour constater le jeu et le bruit. Que ce soit sur la rotule de suspension supérieure ou inférieure, il y a un bruit que le garagiste reconnaît quand elle est abîmée.
  • Enlever les roues dans un premier temps à l’aide d’un cric.
  • Soulever la voiture sur un système élévateur pour accéder au châssis et à toute la structure de la suspension.
  • Séparer la rotule de la fusée d’essieu et du bras de suspension.
  • Changer les rotules et vérifier l’état du capuchon anti-poussière en même temps. Il ne manquera pas de vérifier l’intégralité du système.
  • Le garagiste commande les pièces d’origine constructeur puis remonte l’ensemble du système de suspension et des roues avant de rendre le véhicule à son propriétaire.